Accueil
Ses Eloges :
Ses Conseils
=> Nassihah - Conseil
=> Frères de France
=> Frères d'Algérie
=> Aux Jeunes
=> Qui sont les thiqat ?
=> Se repentir
=> Tu es pas salafi
=> Conseil et Espoir
Ses Fatwas
Divers audio
Site internet
Contact

Il est permis à tout visiteur d'utiliser et de montrer les informations continues du site sans l'autorisation de l'auteur. Cette autorisation implique la copie, la distribution, l'établissement d'une liaison entre le site et un document ou une traduction en toute langue, à condition d'indiquer les citations par l'usage de guillemets et de ne pas modifier les sens des éléments.
Louange à Allah, prière et salut sur le Messager d’Allah, sa famille, ses compagnons et ceux qui suivent sa voie,

ceci dit :

A l’intention du cher frère ’Abdoul Hady - l’imam de la mosquée sunna de Marseille, France, qu’Allah lui donne la consolidation et lui rajoute en guidée et clairvoyance.

as-salam ’alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh ainsi qu’à tous vos frères en France et je vous remercie pour vos bonnes réactions concernant les discordes qu’il y a eu entre les jeunes Salafi à cause de la divergence qu’il y a eu entre untel et untel, ce qui prouve un manque d’éveil sur le minhadj Salaf et comment ils détestaient la division, même plus, Allah et Son messager détestent la division et la discorde.

La religion d’Allah et la voie des pieux prédécesseurs n’est pas comme se l’imaginent beaucoup de jeunes ; qu’il y ait la séparation, la discorde, l’inimité et la haine pour la moindre raison. Comme qu’untel parle sur une personne, de là une partie des gens s’attache aveuglément à untel et une autre partie à un autre puis en découle des batailles et des luttes entre les deux parties ou plus ; Allah , Son messager et la religion en sont innocents car ceci ne provient que de Satan qui veut la division, la discorde, l’inimité et la haine entre les musulmans pour la moindre raison.

De même que ceci est propre aux gens de la passion, de l’innovation et du sectarisme qui sont éloignés de la voie des salafs Salih, de leur raisonnement, de leur sagesse, de leur clairvoyance, de leur vision lointaine, de leur fermeté vis-à-vis des évènements et de leur respect de la fraternité et de la compassion dont Allah a ordonné de respecter et de préserver.

Je vais vous donner quelques exemples sur les prises de position des salafs Salih qui prouvent leur sagesse leur vision lointaine et leur attachement au Livre de leur Seigneur et à la tradition de leur prophète à l’encontre des évènements qui secouent les gens de la passion et les poussent à la division, à la discorde, au conflit et à l’inimité. Mais Ahl As-sounna en sont épargnés, mieux encore, ils sont encore plus fermes, plus sûres et plus solides vis à vis des troubles (fitna) et de ses partisans.

1/ Vis à vis des discordes qu’il y a eu entre les compagnons lors des batailles d’Al Jamal et sifine, quelle a été la position des gens de la passion et de la fitna ? Et quelle a été la position des gens de la Sounna ?

Les gens de la passions ont dévoilé leurs mauvaises intentions ainsi que leur but recherché, parmi eux il y en a qui se rattachent aveuglément à un parti et insultent l’;autre, comme les chiites qui se sont rattachés aveuglément à ’Ali et ont insulté ahl el Jamal, ahl cham, mu’awiyyah, 'amr ibn el 'aç et leurs partisans. Comme les nawaçib, qui se sont rattachés aveuglément à mu’awiyyah, ’amr ibn el 'aç, et à leurs bataillons, et ont insulté 'ali son bataillons et ses partisans.

D’;autres comme les khawaridj, Al mu’tazilah, ou certains de leurs leaders ont insulté 'ali et ses partisans ainsi que mu’awwiyah est ses partisans. Mais Ahl As-Sounna oual jama’ah et à leur tête le restant des compagnons, les tabi’ine et les imam de la guidée comme sa’îd el mussayyib, ’urwa ibn zouheyr, el qasim ibn mohammed, salim ibn ’abdillah ibn ’omar (Ibn Al khattab), et d’autres parmi les imam des tabi’ine, et aussi malik, Al awza’iy, soufyan At-Thawry, soufyan ibn ’uyeynah, hammad ibn zeyd, hammad ibn salamah, et beaucoup parmi les imam des contrées islamiques à Médine, Mekka, au Yémen, à Bassora, à kouffah, au cham, en Egypte, au Maghreb, en Espagne, au Khurasan ; ils étaient tous sur une voie unique, un dogme unique à l’encontre des gens de la passion, et à l’encontre de ceux qui insultent les compagnons parmi lesquels ahl el jamal wa siffin. Ils s’allient à tous ceux qui les excusent tous, ils les considèrent comme ayant fait des efforts de réflexion, ceux qui auront eut raison seront récompensés deux fois et ceux qui ont commis l’erreur une fois.

2/ il y a eu une très grande divergence entre les deux imam Al Boukhari - rahimahou Allah - et mouhamed ibn yahya adh dhouhly qui a failli mettre à mal ahl el hadith wa Sounna, mais grâce à leur compréhension de l’Islam et à leur grande vigilance contre les dangers de la division et de la discorde et leurs mauvaises conséquences dans la vie d’ici-bas et dans l’au-delà, ils ont pu enterrer cette fitna et ce jusqu’à nos jours.

3/ Et à notre époque, il y a eu des divergences entre Sheikh Al Albany - rahimahou Allah - et bon nombre parmi ahl sunna wal hadith comme sheikh hammoud touwayjry - rahimahou Allah -, Sheikh isma'il el ançary et Sheikh nassib rifa’iy - rahimahouma Allah -. Même parfois entre lui et sheikh Ibn Baz - rahimahou Allah -, mais les gens et surtout les Salafi ne voyaient aucune retombées ( mauvaises ) de cette divergence.

Alors qu’est ce qui a amené la jeunesse Salafi à être déroutée, ces jours-ci difficiles, où les ennemis de différentes sectes et tendances s’attaquent à la Salafiya et à ses imams ?

D’un côté les juifs et les chrétiens, et de l’autre les chiites, les soufis, les laïcs et les frères musulmans qui ont formé un ou des fronts pour combattre la da’wa Salafiya, et lui faire endosser les pires accusations, surtout ce qui se passe de nos jours comme terrorisme, destruction et attentats. N’est-ce pas ces discordes qui nuisent à la da’wa Salafiya, éloignent sa clarté et sa beauté, et mettent un frein à son élan et sa propagation.

Ô mon frère et mes enfants, ceux qu'Allah a honorés et qu'Il a guidés vers ce grand chemin dont certains jeunes ont ignoré son degré, et ils ont ignorés les bienfaits d'Allah sur eux, qu'Il les a honorés et guidés vers ce grand chemin. J'ai certes compris, ainsi que d'autre que moi, qu'il y a deux tendances qui ont mis un coup à la Salafiya en son sein : la tendance de la dureté et de l'exagération ( l'excès ), et la tendance du laisser aller et le laxisme, et ces deux tendances l'ont meurtrit de coups et ont faillit mettre un terme à ce qu'il en restait.

Allah a interdit l'excès comme le laxisme pour ce qu'ils comportent comme nuisances et maux, et Il a légiféré pour cette communauté le juste milieu et la modération, voilà donc le chemin droit d'Allah qu'Il nous a ordonné de suivre et, où il y a tout le bien, le bonheur et l'échappatoire à toute perte.

Lorsque j'ai pris conscience du danger de ces tendances, j'ai donné bon nombres de recommandation (conseil) aux jeunes salafis, où qu'ils soient. J'espère qu'elles (ces recommandations) trouveront bon accueil et acceptation auprès de nos frères, nos enfants et nos bien-aimés Salafi.

Ces recommandations comportaient l'encouragement fort aux jeunes Salafi de délaisser toutes les formes de division et de discorde : et à faire preuve de fraternité en Allah, s'entraimer pour lui, d'être doux les uns envers les autres, avoir de la sagesse et la bonne exhortation envers celui qui tombe dans l'erreur. Et maintenant je reconfirme ces conseils (recommandations), et je les encourage à y répondre rapidement, avec sérieux et sincérité, en délaissant la discorde et ses causes, et avoir en échange l’;accord et la fraternité,...

J'espère ainsi que tous les Salafi dans le royaume, au Yémen et autres, que nous allons entendre ceux qu’; il nous plaît comme la fin et l'enterrement de ces différents désastreux, et la manifestation de l'amour, la fraternité, l'empressement vers la science bénéfique et les bonnes œuvres, l'entraide dans le bien et la piété, l'effort dans la propagation de la da'wa, et de démontrer ( dévoiler ) sa beauté, que se soit dans le dogme, le minhadj et le comportement.

Mon frère Muhammad 'abdel Hady, j'espère une réponse sérieuse pour éteindre cette fitna et ceci, en invitant les personnes raisonnables à Paris, Lyon, et autres, sans oublier abou zyane (bouzyane>, pas l'imam de Vénissieux qui s’; est fait expulsé), en faisant une assise entre vous pour que tu leur exposes mon message qui, j'espère sera une aide pour vous, pour éteindre la fitna et faire disparaître ses causes, et que prenne place ce que l'islam leur a ordonné comme fraternité, échange d’; amour et l'entraide dans le bien et la piété, à la place de la division dans tous domaine surtout dans le domaine de la da’;wa à Allah.

Mon frère ce qu'il m'apparait, est que ces différents entre eux ne sont pas dans le dogme, ni dans les bases (fondements) de la da'wa, ni dans le minhadj, mais plutôt c'est  : il est dit, untel a dit (les on dit/ qil wa qal), discutes et polémiques concernant des personnes qu'ils ont élevés avec exagération, alors qu'ils ne sont aux plus que des étudiants en sciences.

J’invoque Allah pour qu’il concrétise ce que nous cherchons tous comme : qu’Il unisse la parole des salafis, qu'Il unisse leur cœur et leurs âmes dans la vérité et la guidée.

Qu’Allah prie sur notre prophète Muhammad, sa famille, ses compagnons et qu’Il les salue


Ecrit par Sheikh al Mouhadith al 'Alama :
le porteur du flambeau de la critique et de l’éloge -

Rabee ibn Hadi ‘Umayr Al-Madkhali. Hafidhahou Allah




=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
Design © 2003 Tous droits réservés au site ahlas-sounna.fr.gd et Al Ghourabaa - Espace privé